HIMYMLe recrutement est essentiel pour les candidats comme pour les employeurs et pourtant la communication n’est pas toujours gérée avec le sérieux et le professionnalisme attendu.

Pour recruter comme pour être recruté il faut d’abord être vu. Une annonce qui n’est pas lue par le bon candidat ne donne aucune chance de le voir candidater, un excellent CV qui n’arrive jamais sur le bureau d’un recruteur ne sera jamais invité à un entretien. C’est une évidence et pourtant ….

Du coté des recruteurs

Une campagne de recrutement devrait se gérer comme une campagne marketing avec un plan média et un suivi des résultats. Elle se limite souvent à une ou deux actions ponctuelles (passage d’une annonce par exemple).

Pourtant, si l’on compare quelques moyens de communication, ils ne présentent pas les mêmes avantages et les mêmes inconvénients.

Le tableau ci-dessous liste quelques moyens de communication classiquement utilisés par les recruteurs avec quelques caractéristiques associées.

Par exemple :

  • Utiliser une base de CV suppose d’avoir au moins une personne en veille permanente, les bons CV sont immédiatement contactés
  • Les salons de recrutement sont assez espacés, ils ne sont pas adaptés sauf coup de chance à un recrutement rapide
  • Une annonce ne touchera que des personnes en recherche active alors que d’autres moyens peuvent concerner des candidats potentiels en veille passive
  • Etc…

La colonne « taux de couverture » mentionne une fourchette de taux de couverture de la cible, c’est-à-dire le % des candidats potentiellement intéressants qui vont voir l’offre. Ce taux est bien entendu variable en fonction des sites utilisés mais souvent faible. Par exemple, une annonce est lue par 2% à 4% des personnes en recherche d’emploi sur le profil concerné. Cela peut monter à 8% mais c’est exceptionnel et uniquement sur quelques sites spécialisés. Cela signifie que si l’on ne recrute que par annonce plus de 90% des candidats potentiellement intéressés ne sont pas informés que nous pouvons leur proposer un poste !

ComparatifMoyensRecrutement

Cliquez pour agrandir

Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle montre clairement qu’il faut utiliser une combinaison de moyens pour avoir un taux de couverture de la cible acceptable. C’est très comparable à un plan marketing classique, pour trouver de nouveaux clients on s’appuie sur un plan média qui combine différents canaux et supports.

On constate aussi que l’un des moyens les plus efficaces, le mailing ciblé, est un des moins utilisé. A contrario, les annonces qui sont très peu efficaces sont très utilisées.

Il est nécessaire de savoir sortir des sentiers battus et ne pas forcément se contenter des solutions les plus directement accessibles.
Pour optimiser ce plan de communication il faut mesurer. Combien de CV sont traités sans savoir d’où ils viennent ? Connait-on toujours l’origine de la candidature des personnes que l’on a recrutées ? Quand on se penche sur cette question on est surpris de constater que certaines voies de communications ne donnent que peu de résultats au final alors qu’elles génèrent beaucoup de candidatures pendant que d’autres sont très efficaces sans être toujours visibles.

Du coté des candidats

Ce qui est vrai du côté des entreprises l’est aussi du côté des candidats, il faut être visible et en veille. La recherche d’un emploi est un travail à temps plein, et ce n’est pas une plaisanterie.

Si l’on s’en tient uniquement à l’identification de poste et à la visibilité il faut au minimum :

  • Avoir un CV à jours sur tous les sites emplois généralistes et tous les sites emploi spécialisés dans le domaine recherché
  • Etre présent et actif sur les réseaux sociaux (surtout professionnels comme Viadeo et Linkedin)
  • Consulter quotidiennement les annonces et quand c’est possible paramétrer des alertes
  • Visiter les salons de recrutement
  • Consulter les sites des principaux recruteurs du secteur et de la région, ils ont souvent des pages emploi indiquant les postes
  • ….

Pour obtenir le poste recherché un préalable est de pouvoir faire acte de candidature !

Bien entendu ce n’est pas suffisant d’un côté comme de l’autre. Un recrutement réussi ne repose pas uniquement sur la communication mais c’est un point de passage obligé.

Le succès dépend aussi

pour les candidats :

  • De la pertinence et de la présentation de leur CV. Quand on candidate beaucoup et que l’on a peu d’entretiens, le problème relève du CV ce n’est pas la peine de chercher plus loin.
  • De son comportement en entretien. Si on a beaucoup d’entretiens et pas d’offre, inutile d’incriminer son CV, c’est dû aux entretiens
  • Etc…

pour les entreprises :

  • Les présentations du poste et de l’entreprise doivent être claires et motivantes.
  • L’attractivité ne doit pas résider que dans le salaire
  • Il est inutile de chercher à recruter des profils qui n’existent pas
  • Le processus de recrutement doit être rapide, les bons candidats ne restent pas disponibles longtemps
  • Etc…

En pratique recruter et être recruté sont des activités riches et complexes qui, de part et d’autres, doivent être prises avec le professionnalisme nécessaire. Un poste est important dans une carrière et même dans une vie. Un collaborateur compte dans une entreprise et dans une équipe.

La place du hasard doit être réduite au minimum.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>